Revenir à Cytométrie en flux

Isolation de cellules rénales par cytométrie de flux

Cette technique permet l’analyse spécifique d’un type cellulaire rénal par d’autres méthodes ex vivo. Nous avons déjà testé avec succès la cytométrie de flux, le western blot, la RT-PCR , le RNA-seq, le ChIP-seq.

Il est également possible d’obtenir des cultures primaires d’un type spécifique de cellules rénales.

La technique fonctionne pour les cellules tubulaires proximales, et est en cours de mise au point pour les autres types cellulaires principaux du rein. Elle est applicable à différentes lignées, permettant d’obtenir des cellules tubulaires proximales de souris sauvages et  génétiquement modifiées.

Référence:

Legouis D, Bataille A, Hertig A, Vandermeersch, S, Simon, N, Rondeau, E, Galichon, P. Ex vivo analysis of renal proximal tubular cells. BMC CellBiol. 2015;16:12.

Cette activité est ouverte aux collaborations, mais aussi disponible en prestation de service ou en transfert de technologie. Cette offre est accessible sur le site de l’Inserm:

Technique to isolate live renal proximal tubular cells from any mouse strain

Primary cultures of mice proximal tubular cells

La responsable de l’activité d’isolation de cellules rénales est Sophie Vandermeersch : sophie.vandermeersch@upmc.fr

cyto1

Primary cell culture of  proximal tubular cells.

Legouis D, Bataille A, Hertig A, Vandermeersch, S, Simon, N, Rondeau, E, Galichon, P. Ex vivo analysis of renal proximal tubular cells. BMC CellBiol. 2015;16:12

cyto2

Ex vivo flow cytometry analysis of isolated proximal tubular cells, revealing phenotypic changes induced in vivo by ischaemia-reperfusion injury 2 days before the sacrifice.

Legouis D, Bataille A, Hertig A, Vandermeersch, S, Simon, N, Rondeau, E, Galichon, P. Ex vivo analysis of renal proximal tubular cells. BMC CellBiol. 2015;16:12.